Je viens de lire l’article de la Provence, daté du 9 courant, sur les difficultés de fonctionner sans local que rencontre l’Association du Secours Populaire Français de Roquefort-La-Bédoule. Pire même, la présidente reçoit les demandeurs dans sa voiture… Je m’interroge sérieusement sur les raisons qui ont poussé la municipalité à ne pas anticiper le relogement […]

lire