Échanger, Participer, Vivre ensemble à Roquefort La Bédoule

Nouveau, On en parle

Un pavé dans la mare !

On pouvait se demander pourquoi le maire sortant avait refusé pendant près de 6 mois de tenir une réunion du Conseil Municipal.
La réponse est venue : il ne voulait pas donner la parole à ceux qui le critiquent dans l’opposition. Belle conception de la démocratie !

On pouvait se demander pourquoi le maire sortant avait voulu un vote accéléré du budget après cette censure relative qu’il avait imposée.
La réponse est venue : il voulait pouvoir prétendre qu’un projet de « skate park » existait.

De même on avait pu se demander pourquoi l’urgence de prétendre inaugurer la première pierre du chantier des 4 chemins en décembre alors que les travaux n’avaient pas commencé.

La réponse n’est pas encore venue mais une information nouvelle ne manquera pas d’interpeller ceux qui pensent qu’avec le Docteur Orgeas rien n’est jamais simple, rien n’est jamais gratuit.

Hier, jeudi 18 juin, sans appel, les représentants de la Métropole ont refusé d’autoriser une dérogation au Permis de Construire, demandée par le Constructeur/Promoteur et par la Ville de Roquefort la Bédoule.

La Ville aurait expliqué aux représentants de la Métropole qu’en l’absence de toute entrée ou sortie prévues pour permettre aux voitures d’accéder au parking sous-terrain elle demandait que soit autorisé un accès direct sur la chaussée.
Un projet de plusieurs millions d’euro, qui handicape la circulation depuis plus de six mois, ne comporte pas d’accès au parking. Vous y croyez vous ?

Est-ce que cela veut dire que le maire sortant aurait promis qu’une fois l’élection acquise, il arrangerait la difficulté avec la Métropole.
Est-ce devant le risque de perdre l’élection qu’il se précipite pour faire adopter dans la confusion des autorisations contestables ?
Cette précipitation, avant les élections, veut-elle dire que le maire sortant a quelque chose à perdre ?

La Métropole aurait demandé qu’un permis modificatif lui soit présenté. On saurait déjà que le nouveau projet, quel qu’il soit, devrait coûter plusieurs places de stationnement sur le parking public, déjà rétréci, du projet actuel.

Ces places sacrifiées feront-elles l’objet d’une compensation pour la Ville par le constructeur ?
Ou est-ce un cadeau du maire sortant à ceux dont il dit tant de bien ?

1 Comment

  1. Avatar

    Biondi

    La rampe d accès et de sortie ne répond pas aux exigences de dénivelé?
    Cela veut donc dire que la rampe présente un pourcentage d inclinaison bien au-delà de la norme?
    Ouf. Bonjour l etude préliminaire du bâtiment !

Leave a Reply