Échanger, Participer, Vivre ensemble à Roquefort La Bédoule

Analyse, Chronique d'une certaine inaction, Courrier des lecteurs, Municipales 2020, Opinions

MONSIEUR ORGEAS LE COUCOU DE LA POLITIQUE


Si Jean De La Fontaine était encore de ce monde, il aurait certainement ajouté une fable à son répertoire pour caractériser les méthodes du candidat ORGEAS.
Permettez-moi d’essayer de l’écrire à votre place.

Il était une fois, un homme politique « LES REPUBLICAINS » qui n’avait rien fait depuis 10 ans pour sa commune. Se sentant menacé par de nouvelles échéances municipales, il a entrepris de s’approprier les idées de ses adversaires.
Cette façon de faire s’apparente aux méthodes du COUCOU. Ce volatile partage avec la fourmi (qui se ressemble s’assemble) une manière bien particulière de pondre. Il fait ce que l’on appelle du parasitisme de couvée. Il ne fait pas son nid lui-même et s’octroie celui d’un autre. Il va repérer un nid dans lequel des œufs ont déjà été pondus et attend que la femelle de ce nid, parte chercher à manger pour voler ce nid et y pondre son œuf.

Monsieur ORGEAS est donc le COUCOU politique de Roquefort la Bédoule. Il n’a pas d’idées mais sait en voler aux autres.
Chaque jour le CUICUIDE pond une idée prise dans le programme de son adversaire.
Au final, ce projet moderne et ambitieux devient soudain très tendance auprès de notre COUCOU et sa poignée d’oisillons.
L’immobilisme caractérisé du COUCOU condamne notre village au déclin qui se fait d’ores et déjà jour.
L’avenir de Roquefort la Bédoule est porté par l’action de toute une équipe rassemblée autour d’un candidat qui a fait son nid lui même.

Les Bédoulènes et Bédoulens ont sévèrement et lourdement sanctionné le COUCOU lors du 1er tour de scrutin en ne lui attribuant que 38,60 % des suffrages (54,76 % en 2014 !).

Ce camouflet à son amour-propre ce sont les agents de la Mairie qui en ont eu à souffrir dès le 16 mars.
Est-ce que ce que les personnels administratifs et techniques sont les responsables du naufrage ?
Mais c’est tellement mieux de ne pas se remettre en cause !

Le 28 juin prochain. mettez le COUCOU hors d’état de nuire et incitez-le à migrer vers d’autres contrées.








3 Comments

  1. Avatar

    Renaud

    Ne supportant apparemment plus d’être mis à défaut, voire pire, mis devant la réalité de ses mensonges / paroles non tenues / erreurs, notre « bon » maire m’a tout simplement bloqué sur sa page fcbk… quel bel exemple de liberté d’expression pour quelqu’un qui devrait pourtant en être le garant… quelle tristesse… CQFD…

  2. Avatar

    Popotin

    Vous semblez être un expert en matière de « sodomiseur de diptères »
    « Il y a deux façons d’enculer les mouches : avec ou sans leur consentement »
    Boris Vian – Cantilènes en gelée

    • Avatar

      Luc S.

      Décidément malgré les citations et références ça vole bien bas. Attention à l’atterrissage !! On s’attend tout de même à autre chose de la liberté d’expression.

Leave a Reply