Échanger, Participer, Vivre ensemble à Roquefort La Bédoule

Écoles et jeunesse, Santé, Tribune

L’élu interpelle le Maire

— Alain Tarrini ne souhaite pas l’ouverture des écoles comme prévu —

Tout d’abord, il faut expliquer les raisons d’une tribune comme celle-ci. Aujourd’hui, à Roquefort la Bédoule, il est impossible pour l’opposition de faire entendre sa voix.

J’ai demandé à participer à la cellule de crise. Ni moi ni aucun élu d’opposition n’y a été associé!

Il y a eu une réunion pour organiser la reprise scolaire. Je n’y ai pas été convié, malgré ma demande!

Depuis le… 27 Novembre (soit plus de 5 mois), il n’y a pas eu de conseil municipal.

Au nom de mon groupe, j’ai demandé, il y a quinze jours, une réunion en urgence.

Réponse du maire : pas avant fin mai au mieux!

Pourtant, de nombreux sujets mériteraient, dans le respect des règles de confinement, la tenue de ce conseil : un point sur la situation de crise actuelle, le débat sur le budget, la fermeture programmée d’une classe maternelle, la réouverture de l’école, et bien d’autres questions!

Pour ce qui est de la réouverture des écoles, on entend dire, ici et là, que l’opposition s’y oppose, mais ne propose rien!

Alors, je veux vous dire ce que je ferais si j’étais aux responsabilités, ce que je demande au maire de RLB et ce que je propose aux autre maires du secteur.

Le protocole est tellement contraignant et impossible à mettre en place avec des enfants, les moyens matériels (masques, gel, gants) insuffisants, qu’il serait préférable de ne pas risquer de les mettre en danger, ainsi que les personnels, enseignants ou pas.

L’objectif de cette reprise étant clairement de permettre aux parents de retourner travailler, je propose d’accueillir les enfants de soignants, de parents qui travaillent à deux ou de familles monoparentales pour une garderie avec les personnels et les enseignants, dans le respect strict des consignes, possible dans ce cadre-là et impossible avec des effectifs plus importants.

Le travail par le net pourrait se poursuivre, pour les élèves en classe devant les ordinateurs de l’école tout comme ceux restés chez eux devant les leurs.

En Septembre, tout le monde pourrait rentrer sereinement, si l’épidémie est terminée, et il faudrait juste réaménager les programmes de chaque classe pour tenir compte de cette année tronquée!

Cette proposition me semble de bon sens et je veux assurer les bédoulen(ne)s ne mon total investissement pour l’éducation aujourd’hui comme demain dans un autre mandat, si le 2ème tour des élections a lieu un jour!!

Leave a Reply