Bédoul-liens

Échanger, Participer, Vivre ensemble à Roquefort La Bédoule

Chronique d'une certaine inaction, Municipales 2020, On en parle

Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose…


Prêtée à Voltaire (sa lettre à Thiriot), inspirée de Beaumarchais (Le barbier de Séville), la formule vaut toujours son pesant d’or et peut-être ici de suffrages …

Nul ne peut soupçonner les journalistes de La Provence, de parti pris. Mais quand les édiles affirment avec enthousiasme des contre-vérités comment ces mêmes journalistes pourraient-ils faire la part des choses ?

C’est ce qu’il est arrivé lors de la présentation des vœux du Conseil Municipal de Roquefort la Bédoule.


Dans quelques mois de nouveaux commerces et 40 familles vont réinvestir le centre.

la provence du 14 janvier 2020

Quelques mois ?
Lors de la pseudo pose de la première pierre, il y a trois semaines, devant près de 40 personnes, le promoteur a annoncé que si tout allait bien les travaux s’achèveraient dans 20 mois, en septembre 2021.
Peut-on parler de quelques mois ?

Et cette annonce était faite avant que ne soit connu le résultat de l’étude géologique qui a révélé la présence en quantité importante d’eau souterraine.
D’aucuns parlent même d’un bras de la rivière qui se jette à Cassis.

La consolidation des fondations accroîtra à elle toute seule la durée des travaux. Et c’est sans compter avec la résolution de l’équation économique.

Personne ne sait aujourd’hui si le surcoût sera plus proche de 500.000 € ou du million. Personne ne sait comment sera financé ce surcoût.

Alors affirmer que dans quelques mois de nouvelles familles et de nouveaux commerces vont ré-investir le centre… n’est-il pas un brin fallacieux ?

Si l’avance de M. ORGEAS en mars 2020 n’était que de quelques dizaines de voix, comment sera apprécié l’impact de ce qui, au-delà d’un optimisme méridional, ressemble fort à une désinformation officielle ?
Pour faire du sirop, M. ORGEAS, fallait-il recourir aux « fake news » ?

  1. Avatar

    Gomez

    Pourquoi un immeuble dont la faisabilité est problématique compte tenue du sous-sol ou une veine d’eau traverse ce futur chantier.
    Alors que tout se prête pour l’implantions d’une place arborée qui de plus mettrait en valeur le bâtiment de la mairie .

  2. Avatar

    joyeux

    très bonne idée une place arborée avec peut être une terrasse de café? des bancs pour de la lecture?

  3. Avatar

    carlos

    Il est vrai que tout cet espace dégagé ça fait rêver à une future belle place ! Mais j’entends dire aussi que des particuliers et des professionnels auraient déjà postulé pour avoir un espace dans le futur bâtiment : quelqu’un sait-il ce qu’il en est aujourd’hui ?

Laisser un commentaire

Theme by Anders Norén