Bédoul-liens

Échanger, Participer, Vivre ensemble à Roquefort La Bédoule

Communiqué, Transports, Urbanisme

Déviation de la RD559A

Nous relayons le communiqué de M. Barnier suivant en relation avec le Plan local d’urbanisme intercommunal.

Le centre de Roquefort la Bédoule subit depuis plusieurs années une circulation de transit très importante – de l’ordre de 8000 véhicules/jour – du fait notamment de la gratuité de l’accès à l’autoroute A50 vers le Nord.

Cette situation est très préjudiciable aux conditions de vie dans le village.

Le projet présenté par le CD13 est basé sur la déviation de la RD 559A suivant le tracé de principe figuré au Plan Local d’Urbanisme de notre commune. Il longe l’autoroute du côté Est, entre la RD41C et la RD1.

Tel qu’il est, ce projet atteindra les objectifs fixés, soit court-circuiter le carrefour central du village en drainant le trafic des migrants pendulaires de la route de la Ciotat directement vers l’échangeur autoroutier.

Il présente toutefois des faiblesses non négligeables :

  • transfert des nuisances vers les habitants de l’emprise, futurs riverains de la nouvelle voie.
  • franchissement toujours obligatoire du col du Pas d’Ouillier : fatigue, consommation de carburant, pollution. Route dangereuse par temps de pluie et impraticable à la moindre chute de neige.
  • procédures administratives longues ; pas de mise en service avant 2022 …si tout va bien.

C’est pourquoi l’association « La Vigie de la Bédoule » a demandé au Département de bien vouloir étudier l’alternative tendant à supprimer le péage de la sortie n°8 « Cassis » dans le cadre d’une négociation financière à conduire avec la Société ESCOTA, concessionnaire.

Cette solution alternative supprimerait, pour les migrants pendulaires, le franchissement quotidien du Pas d’Ouillier et la traversée de Roquefort la Bédoule. Ces automobilistes seraient gagnants et tous les habitants de Roquefort la Bédoule aussi !!

Les exigences d’ESCOTA devront évidemment être mises en balance avec le coût du projet actuel de déviation, évalué en coût global eu égard au contexte. Coût inconnu à ce jour.

Voir sur la page FB de l’association l’échange de correspondance.

Au terme de la concertation en Mairie de Roquefort la Bédoule ( 8/10-8/11/2018 ) le CD13 a retenu la variante 1.

Une pétition portée notamment par M.&Mme PETETIN, circule dans les Dallest pour réclamer l’étude de l’alternative

En dernier lieu, il n’est pas interdit de penser que la création de la déviation peut générer à terme le classement de cette zone, agricole aujourd’hui, en zone d’activités. La Métropole est à l’affût de toute opportunité

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Favoris
  1. Avatar

    alain TARRINI

    C’est une proposition intéressante!
    Quelle que soit l’option, il est indispensable de faire qq chose pour sortir les camions du centre!
    Sans totalement vider ce centre qui est déjà bien mort sans ça!
    Une large concertation s’impose entre la commune, les autres collectivités, les citoyens et Vinci.
    Ce sera, à n’en pas douter, un sujet important au cours des élections municipales de l’an prochain!

  2. Avatar

    Francis Bourcher

    Les camions de plus de 12 tonnes qui continuent à traverser impunément notre village, ne nous apportent rien… que des nuisances.
    J’ai posé cette question à un chauffeur arrêté, par le feu rouge, devant chez moi avenue Andréis : « Vous ne craignez pas une verbalisation de la police municipale ??? »… il a éclaté de rire !!! 🙁 🙁 🙁

  3. Avatar

    Pierre BARNIER

    Il y a un malentendu tenace ! La déviation ne vise pas particulièrement les camions, mais les migrants pendulaires en VL en quasi totalité, de l’ordre de 8000/jour.
    La circulation des PL en transit a été interdite par arrêté municipal. Il appartient
    aux autorités de le faire respecter.
    Les PL qui desservent notre commune, ont libre accès. Contribution à l’activité économique incontournable !

Proposer un commentaire

Les contenus de ce blog sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons CC BY 4.0.

Theme : Anders Norén