Bédoul-liens

Échanger, Participer, Vivre ensemble à Roquefort La Bédoule

Conseil municipal

Pour en finir avec un mensonge organisé

vu sur la page FB d’un conseiller municipal de la liste ORGEAS
« J’habite à Roquefort la Bédoule et j’en suis fier »

La Provence rapporte fidèlement les propos de Jérôme ORGEAS qui, persistant dans un mensonge organisé, cherche probablement à mobiliser les Bédoulens contre les oppositions en cette année électorale.
Pointons une à une les désinformations, les « fake news » de la Mairie.

Nous avons présenté cette délibération en décembre et jugé bon de la retirer pour s’en assurer la sécurisation juridique, nous avons reçu les membres de l’opposition, nous avons débattu, amendé le texte et eu plusieurs échanges avec le CD13. Le texte aujourd’hui est le fruit de tous ces échanges…

Jérôme ORGEAS selon La Provence

Pas tous les membres de l’opposition M. le Maire !
Mme LEGUEM a affirmé en conseil que les élus RN n’avaient été ni reçus ni consultés. Cela vous regarde mais disons les choses comme elles sont !

S’assurer la sécurisation juridique M. le Maire !
Nul doute qu’au regard de la rédaction de la Convention aucun juriste digne de ce nom n’avouera avoir validé un projet aussi bancal. Dommage que les sommes récemment inscrites aux budgets pour permettre au bon docteur Orgeas de pouvoir s’appuyer sur des avocats n’aient pas été utilisées.

Le fruit de tous ces échanges M. le Maire !
Vous oubliez de préciser que les 4 et 8 mars vous avez donné des assurances aux membres de l’opposition, que vous avez ébauché avec eux les modifications à apporter au projet de convention, que vous leur avez demandé de vous soumettre une rédaction ce qu’ils ont fait et qu’en définitive deux mois plus tard vous avez présenté un projet où tout cela a disparu.

j’ai l’impression de servir l’intérêt général, vous allez contre c’est votre problème …

JEROME ORGEAS SELON LA PROVENCE

La vérité est tout autre M. ORGEAS.

Si vous avez demandé et obtenu l’allongement de l’engagement du Département à 9 ans c’est à la suite de nos interventions de décembre.
Si c’était contre l’intérêt général pourquoi y avez-vous souscrit ?

La vérité est tout autre M. le Maire.

CE SONT LES MEMBRES DE L’OPPOSITION QUI SOUHAITENT UNE SÉCURISATION JURIDIQUE !

Quel est l’engagement du Département au titre de la convention ?

Il n’est engagé qu’à une chose : utiliser les locaux mis à disposition au seul usage de Maison du Bel Age et Service Postal Plus.
Il doit le faire en bon père de famille : assurant les obligations d’entretien et d’assurance mises à la charge de l’occupant en application du Droit.

Que se passera-t-il si le Département cesse d’exercer l’activité de Maison du Bel Âge et Service Postal Plus ?

Rien !
La Convention indique que ces activités sont le souhait du Département.
Elle indique que si le Département demande la résiliation, cette demande ne pourra être motivée que par l’abandon du Service et que cela devra faire l’objet de justifications réelles et sérieuses.
Est ce que le manque d’argent est une justification réelle et sérieuse ?
Pour la Justice OUI.
Il suffira donc que le département invoque de réelles difficultés financières pour que le tour soit joué.

La Ville, qui aura abandonné le Service Postal qui lui est dû par LA POSTE, ne pourra compter sur aucune indemnité, aucune compensation.
Dans le meilleur des cas elle pourra peut être négocier avec LA POSTE de reprendre à son compte la convention passée avec le Département, à ses frais.

Est-il déraisonnable de demander au moins que les élus et les habitants sachent cela avant que la Ville ne s’engage ?

Le risque est réel.
Les rumeurs au sein du département laissent entendre que le financement de toutes ces Maisons du Bel Âge n’est pas assuré au-delà des trois premières années. Normal quand on sait que dans trois ans le Département aura peut-être disparu au profit de la Métropole.

Combien cela coûterait-il à la Ville ?

En théorie c’est au Maire de nous le dire !
Il ne l’a pas fait malgré notre demande expresse.
On peut toutefois calculer par nous même.
Le 29 avril, le Maire a parlé de 4 employés départementaux à plein temps.
Selon nos calculs c’est entre 120.000 € et 150.000 € par an.
Bien entendu on peut réduire le service, mais alors à quoi bon tout cela ?


Si vous avez lu jusqu’ici c’est que l’avenir de notre Ville vous intéresse.

Croyez-vous vraiment que les membres de l’opposition, dont je suis, ont tort de vouloir que ces questions soient abordées avant que la décision ne soit prise ?
Croyez-vous que nos questions sont contraires à l’intérêt général ?

Si, comme nous, vous pensez que nous sommes dans notre rôle, faites lire cet article, diffusez le !

Dîtes à Jérôme ORGEAS
que sa volonté de passer en force,
sans prendre en compte la sécurité des Bédoulens,
de tout jouer sur un coup de poker,
sur la conviction qu’il a de servir l’intérêt général,
de ne demander aucune garantie,
n’est pas raisonnable.

Demandez lui de revenir sur sa position

Favoris
  1. Avatar

    Alain Tarrini

    Merci à Jean-Nicolas pour cet excellent résumé!
    Nous travaillons main dans la main sur ce dossier depuis des mois et nous continuerons à le faire dans l’intérêt de nos concitoyens!

  2. Avatar

    Seignouret

    Quand on repense au début de cette « affaire » quel gâchis Mr Le Maire !
    A vouloir snober l’opposition , vous avez placé ce débat sur le terrain politique , et maintenant c’est le juridique qui vous rattrape. Qui sont les vrais politiciens dans cette affaire, les propagandistes ? Je vous le demande
    Bernard Seignouret

  3. Avatar

    catherine lauro

    Merci pour cet excellent résumé et BRAVO, les élus de l’opposition, qui intervenez de façon aussi pertinente en Conseil municipal pour défendre les vrais intérêts des citoyens.

  4. Avatar

    Le Maitre Marie

    Merci pour cet éclairage.

Proposer un commentaire

Les contenus de ce blog sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons CC BY 4.0.

Theme : Anders Norén