Bédoul-liens

Échanger, Participer, Vivre ensemble à Roquefort La Bédoule

Patrimoine

Notre Dame

Suite à l’incendie qui a ravagé le 15 avril dans la soirée la cathédrale Notre Dame de Paris.

Pas de mort d’homme ; pas de brûlé. Le travail des pompiers est à saluer. Le patrimoine national en a reçu un coup. Les orgues pourront rejouer aux côtés d’une future prouesse architecturale que nous verrons peut-être. Vive le patrimoine à financer, à faire vivre ! Sans oublier de financer l’aide à vivre des générations qui le contempleront…

  1. Avatar

    carlos

    Tout-à-fait d’accord, surtout avec votre dernière phrase. C’est une banalité de dire que nous, les humains, avons la solidarité sélective. C’est l’émotion qui, comme son nom l’indique, nous met en mouvement. Mais tous les évènements ne se valent pas à nos yeux, à nos cœurs, à nos porte-monnaie. S’il restait quelques deniers pour reloger les habitants sinistrés de la rue d’Aubagne, toujours à la rue, à l’hôtel…

  2. Yann P.

    Yann P.

    Parmi les nombreux commentaires qui circulent sur les réseaux socio-numériques, on voit notamment un « tweet », signé Olivier Pourriol, réalisateur et professeur de philosophie : « Victor Hugo remercie tous les généreux donateurs prêts à sauver Notre Dame de Paris et leur propose de faire le même chose avec les Misérables. »

    • Avatar

      C. Gil

      Excellent projet ! Mais pour les « mécènes » français, comme pour Notre Dame, il faudrait une bonne niche fiscale pour que le donateur soit en réalité le trésor public (nous)…

  3. Avatar

    Kati Lro

    Oui, bonne idée ! Proposons aux généreux donateurs de reloger par la même occasion les Misérables avec l’argent de l’évasion fiscale !

Laisser un commentaire

Theme by Anders Norén